voyage d'été - nara

Publié le par benoit

    Comme tous les japonais, il sera décidé de partir en vacances en plein mois d'aout. Première canicule que le Japon a connu, la chaleur de cet été nous poussera à nous diriger...vers le sud. Ca paraît contradictoire, mais en fin de compte, il aura fait une chaleur sèche contrairement à Tokyo, donc plus supportable.
    Le voyage commençait pour vanessa et son amie sandrine, venue nous rendre visite, à Kyoto, on ne s'en lasse pas. L'auteur les a retrouvées plus tard, pour visiter ensemble nara, ancienne capitale directement au sud de sa grande soeur sus-citée.
    Nara se visite, pour le coin touristique, facilement à pied quand il ne fait pas 38°C. Elle est particulièrement connue pour le todai-ji, enorme temple en bois abritant une statue du bouddha qui ne l'est pas moins, et un grand parc peuplé de daims en liberté.
    Pourquoi tous ces daims ? une première explication de guide touristique est que ce brave cervidé avait/a un caractère sacré, un peu comme la vache en inde. En voici une autre tenue de bouche de japonais : dans les temps anciens, quand on retrouvait un daim mort devant votre porte, ça se passait très mal socialement parlant. Caractère sacré ? possible. Caractère hygiénique ? possible aussi. L'adaptation de l'homme n'ayant pas de limites, les maisons à nara se serrèrent beaucoup les unes près des autres, histoire de baisser la probabilité que bambi-chan se retrouve sur votre seuil passé de vis à trépas. Sa fourberie n'ayant pas moins de créativité, tuer un daim et le mettre devant la maison d'une personne envers qui on nourrit de sombres pensées pouvait être un agréable passe-temps.
    Au total, pour tout le monde, mieux vaut ficher la paix aux daims, voire les protéger...et les nourrir abondamment. Banco pour l'animal qui affiche une bonne panse bien remplie et un appétit prononcé devant les visiteurs.
    Nara est une chouette ville, on aura aimé la sieste sous les parasols dans un pavillon de thé, les daims bien sûr, le nombre de temples et de témoins d'un passé prestigieux n'est-ce pas, les bouteilles d'eau, la beauté du parc, les bouteilles d'eau, les unagi-don ( anguille sur riz ).

Publié dans kaniga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

maille colette jean jacques 07/09/2007 22:16

bonjour a vous deux magnifique voyage.quel plaisir de partager avec vous ce voyage.que de beaux souvenirs ınsolite parfois.mais cela est tres enrichissant.

POT ATO ! 06/09/2007 11:42

Quelle chaleur mais quel voyage inoubliable ! De grands moments d\\\'étonnement (ben c pas la même culture...), d\\\'émerveillement (ben c beau...), de fous rire (ben quand vos pieds n\\\'entrent pas dans leurs chaussettes bizaroïdes et ressemblent à 2 gros scarabés ça interpelle... ), de panique (ben quand on n\\\'a pas le sens de l\\\'orientation...), de consternation (Le Japonais, ben, il matte l\\\'occidentale, et pas toujours de façon élégante...), de boulotage (ben y a plein de bonnes choses qui font de l\\\'oeil...), de retour en enfance (des lapinous, des miffy, des "yondas", des Hello Kitty partout !), de vertige (quand on voit Tokyo tout entière du 60 ème étage d\\\'une tour, collé à une vitre qu\\\'on espère être super méga épaise....) et j\\\'en passe.... Un voyage ENORME autrement dit : DI-THY-RAM-BIQUE !!!!