Comment te dire adieu

Publié le par benoit

    Notre ami et entremetteur français basé à utsunomiya, romain, rentre chez mère patrie après deux ans au moins de vie au Japon. C'est une rude épreuve pour lui après une longue séparation, et se séparer des personnes qui l'entourent aujourd'hui n'arrange pas les choses. Alors, pour fêter cela, il est décidé de tous nous retrouver dans ce restaurant coréen, quartier général de ce groupe qui y a passé tant de soirées et chanté si mal tant de fois.
    Ce fut un grand moment d'émotion. La patronne, qui a ouvert ce jour-là spécialement pour nous, s'est joint à la fête avec une timidité charmante pour nous interpreter de façon poignante une de ces chansons coréennes dont elle a le secret, en l'honneur du héros du jour. Bien sûr, nous festoyâmes, ce qui peut expliquer certains regards vitreux. Le lecteur, plein de compassion, passera outre. Tout comme je passe l'éponge sur celui du groupe qui tenta sur ma personne une saillie avec un micro...
    Merci encore à romain pour le souci qu'il a eu de nous aider à retrouver au Japon des relations devenues amicales. Bonne chance pour ton retour, si tu souhaite trouver l'inspiration à toulouse, n'hésite pas...

Publié dans kaniga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article