noël, fugu et rock'n roll

Publié le par benoit

    La vie se poursuit à Jichi. Les japonais font bien savoir que noël approche. Si cette fête importée ne correspond à rien de comparable avec ce dans quoi nous baignons depuis l'enfance, ça ne les empêche pas de mettre le paquet sur l'ambiance en ce qu'elle a de kitch et de pimpant. Je m'explique : partout, dans tous commerces, gares, c'est les chants de noël, version instrumentale avec une compulsion à la répétition qui frise le lavage de cerveau. On croise toujours des maisons complètement décorées ( jolies la nuit ) et des camionettes de dépannage au détour d'une rue qui vous assènent un bon "jingle bells"...ça, on peut dire que l'ambiance est là! curieusement, les japonais passent ce soir-là en amoureux, avec des amis mais pas en famille.
    Et à l'hôpital? idem. j'ai eu le plaisir de participer à la soirée de noël donnée dans le service même, nappes blanches et musique, bien sûr. L'equipe soignante organise la soirée qui prend une tournure colonies de vacances; nous auront droit à une pièce de théâtre en déguisement de situation ( psy en sapin de noël..), des jeux avec des ballons, un bingo (perdu) et..la distribution de cadeaux! Je dois dire que j'avais tout simplement du mal à immaginer pareille chose en France. Pas dans nos services, je crois. Tiens, puisque je parle de l'hôpital, on nous a grâcieusement invités à la soirée de fin d'année " bo nen kai ", évenement typique japonais qui consiste à partager un nouveau repas et une nouvelle beuverie avec ses collègues de travail pour " oublier les mauvaises choses de l'année et s'en souhaiter de bonnes ". Le bus nous prend à la sortie de l'hosto, direction utsunomiya où nous attend une table alliant moderne et traditionnel dans une très belle salle en pierre et poutres apparentes, lumière tamisée..ultra luxe. Le repas est ponctué de nombreux discours, pas mal en notre intention; en effet, à nouveau, on nous présente à l'assemblée et nous souhaite la bienvenue. je ne ppourrai pas couper à mon tour à l'exercice du discours qu'il faut manier ici aussi souvent que possible. J'ai bien essayé d'agrémenter le mien, en anglais, de quelques ponctuations en langue locale, mais mon choix d'un discours bref mais concis semble les avoir laissés, peut-être, sur leur faim. Heureusement ça ne les a pas empêchés de se prendre quelques bières, vins italiens et sakés divers ( moi non plus ), toujours pour faire connaissance " à la japonaise ". C'est aussi au cours de ce repas que nous aurons le privilège de goûter pour la première fois au " fugu ",vous savez, le poisson qui tue. Mon voisin de table, romain, français ambassadeur de son pays à utsunomiya et invité par les soins du professeur bien content de faire se rencontrer des français, n'oubliera pas de me rappeller cette particularité, un peu sournoise il faut dire, de ce poisson qui, probablement furieux d'être considéré comme un des plus laids faciès qui peuple nos vastes océans, a cru bon de sécréter une toxine qui le rend inmangable pour le pêcheur non avisé. Cependant, passé entre les mains de l'expert, puis transformé en chip et servi dans mon assiette, et bien...c'était délicieux.
    La suite de la soirée est typique si j'en crois à nouveau mon voisin; après remise de bouquets de fleurs en notre honneur, à moi et vanessa, applaudissements tout ça, une frappe de mains tous ensemble signe la fin de la soirée, tout le monde dans le bus sans que je puisse finir mon dessert, retour à jichi : 10h30, parfait, on est dans les temps. On repart avec d'autres promesses d'invitations dans telle clinique, tel week end chez tel docteur, en plus du contact avec la francophonie locale...on ne sait plus par où commencer!
    Si vous avez bien lu le titre, vous avez du remarquer le "rock'nroll". C'est hors sujet medecine, quoique, mais j'avais par ailleurs mis une petite annonce pour chercher un groupe à utsunomiya. Je fais de la guitare, et je ne pouvais pas être au japon sans tenter l'aventure. J'ai comme idée pré-conçue un japon hyper créatif, parce que c'est bien connu, le japon c'est que des gens en cravate qui se jettent par les fenêtres et des ados aux cheveux colorés qui ne rentrent pas dans le moule, se prostituent et sont très créatifs..bon, voilà qu'on m'appelle! après beaucoup de difficultés toujours languangières, j'ai un rencard avec une japonaise. Surement qu'elle a les cheveux colorés et qu'elle va me proposer un moment tendre contre un pécule. L'esprit agité ( et un peu excité il faut se l'avouer ) par ces pensées toutes prêtes à l'emploi, je patiente au rendez-vous. L'excellente ponctualité nippone infiltre tous les niveaux même les plus déjantés, et ma japonaise écorchée vive va arriver.
    C'est une japonaise bien apprétée qui ne présente pas de scarifications multiples qui vient me chercher dans une belle berline. Je dois lui rappeler son petit frère. Elle ne parle pas anglais ni français bien sûr, je comprend qu'elle me propose de boire un verre, nous partons je ne sais où, elle me tend un flyer sur lequel on voit écrit " une nuit de folie " ou un truc du genre, écrit à côté d'une photo de femme en bas résille, me dit qu'elle y travaille...ça y est, vous êtes dans ma tête? la vitre abaissée, je contemple les lumières de la ville qui défilent, coude dehors comme les durs, l'air sérieux. Un signal que j'en ai vu d'autres.
    Le suspens a assez duré. Au final, elle est chanteuse de rock, c'est sa vie, elle la gagne comme elle peut en se produisant dans des bars de charme. Elle souhaite refaire un groupe pour une nouvelle expérience. Et ça durera le temps que ça durera; demain n'est toujours pas arrivé. Ca, c'est rock'n roll.

Publié dans kaniga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jb 24/12/2006 01:07

Yaaay mon Binou, fais nous un bel album ;)Joyeuses fêtes à tous les deux, bisous ^^

yoann 23/12/2006 15:37

Super le truc !!!!! et ça a donné quoi avec la rockeuse ? vous vous produisez bientôt ? et Vanessa pendanrt ce temsp là ?

Val 21/12/2006 23:30

Et alors vous etes pas allé faire un tour du coté du chateau de Takeschi Kitano???J attends toujours qu on me traduise le fameux "j aime les limaaaces"???!!!

remi 20/12/2006 23:03

Bonne idée de te trouver un groupe au Japon ça te fera une bonne expérience ! :)