Toujours l'hôpital

Publié le par benoit

    Je ne vous avais pas encore parlé de mon emploi du temps. Ma présence dans le service n'est pas obligatoire, plutôt devrais-je citer les squatteurs Myris : ma participation est libre mais nécessaire. J'ai un petit bureau prévu à mon effet ou je passe un bout de temps à lire les articles en non-japonais du service et à potasser la langue. De temps en temps j'ouvre un bouquin. Bon bien sûr il y a la pause café qui dans mon cas est régulière, mais je ne m'y eternise pas même si c'est l'occasion d'échanger, parfois.
    Sinon, je mets la blouse avec mon beau badge sur lequel est écrit mon nom en katakana " banoua pidjé " et je passe les portes du service. à moults occasions. Je participe aux séances de thérapie collage " collage ryôhô " ( origine française ?), peinture et musicothérapie " ongaku ryôhô ". Cette dernière est franchement un moment mystique puisque je me retrouve à accompagner comme je peux  des patients chantant à l'unisson ( surtout les mieux organisés ) en japonais bien sûr, sur des airs que je ne connais pas, les paroles encore moins qu'il faut déchiffrer en même temps. Unique.
    Les moments les plus ardus sont les séminaires où l'on parle vite, les flash le matin idem, les présentations de cas...ces dernières se déroulent devant presque toute l'équipe, avec entretien du patient après présentation, puis le diagnostic est posé " officiellement " de manière collégiale. ça prend un temps important. C'est là que je peine le plus. J'attrape des mots au vol, je tente une intégration intuitive à la situation et à la présentation physique du patient et...ça ne marche pas à tous les coups. Yukkuri, yukkuri, on y arrivera.
    Une fois par semaine les labos présentent devant l'équipe, rapidement. Il y a peu de discussion autour et on se régale de bento ( plats préparés ) après. Le ton est très respectueux chez les représentants...je ne vois pas les homologues toulousains faire de même ^_^
    sinon, bien sûr, il y a la visite, tout ça...on l'abordera dans un autre post, faut faire dodo.

Publié dans kaniga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jb 30/11/2006 17:35

A ton retour on t'appellera Banoua si ça te fait plaisir ^^
Tu as essayé de transcrire Vanessa ? :p