mes débuts à l'hosto

Publié le par benoit

    Wakanai ! voilà ce que je dis le plus souvent. " je ne comprends pas ".je travaille, si on peut dire, dans un service psy général qui possède en microcosme tout ce qu'on peut y trouver. pôle recherche avec son rat blanc, video, chambres d'iso, ateliers, salles de réunion et consult familles, salle de repos avec libre service de crackers japonais, internet bien sûr, bureaux d'études pour chaque docteur, le tout au même endroit! l'espace consacré aux malades est flambant neuf. ça ne crie pas et je me demande où sont les patients difficiles, ceux que je voie chantent tous en coeur, ne fument pas, ne détruisent rien, ne bavent pas non plus et pourtant on y traite l'ensemble des pathos. mais il doit y avoir un dôjô caché où ils se déffoulent..
    Je suis à disposition du Prof Kato, seul véritable interlocuteur en français, qui est pour l'instant très à mes petits soins. On me fait rencontrer des tas de spécialistes ( tous sont spécialistes d'une pathologie ou d'un atelier ), des étudiants, je ne sais plus qui est qui. on communique tant bien que mal avec mes rudiments nippons et les leurs anglais. on fait des dessins aussi. ça ne m'empêche pas de me tromper de jour, d'étage, de café ce qui fait rire les secrétaires ( au moins ! ).
    Pas de chance ? la mode locale est, une fois par semaine, de traduire et séminariser autour de Lacan. Kato est ravi de voir que cette célébrité française m'est totalement inconnue et donc de me l'apprendre! ainsi j'ai pu comprendre "l'Autre dans l'Autre " à travers le prestigieux modèle du donut, et j'ai même cru comprendre que le meurtre du père était choquant pour une pensée asiatique, en effet pour eux: les primates le font, non ? il me semble qu'on avait évoqué l'origine occidentale du mythe juste avant...voyez où je veux en venir? mais c'est sûrement une méprise...
    Avec les patients, pour l'instant, je colle, peint et chante !il y a bien deux patientes qui sont intriguées mais rien que de leur expliquer que je passerai les voir plus tard me prend une heure.
    je me régale.
    demain, je visite avec koichi sa clinique psy dans une autre ville. vanessa a la chance énorme de commencer un enseignement à la cérémonie du thé! moi ce sera plus tard.

Publié dans kaniga

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandrine 05/12/2006 10:42

Ben quoi, tu ne connais pas LACAN ?!!!!
Plein de bisous à vous 2

tom 24/11/2006 20:04

Salut,Heureux de voir que finalement les choses ne changent pas trop ;-) Envoyez moi votre email et numero de tel des que vous les avez. Sinon, j'ai beaucoup apprecie les petits mots dans ma boite a cafe!!!Grosses bises a tous les deux et sayonara:!

Jb 23/11/2006 17:02

Ils ont compris que tu es medecin ? Ils pourraient te prendre pour un fou :p